Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère d'Indre-et-Loire
  • : Ce blog présente toutes les activités de l'Amicale. Vous êtes invités à transmettre vos textes et photos pour enrichir ce blog soit en contactant le Président soit en écrivant à zeraldavert@gmail.com
  • Contact

Profil

  • AALE 37
  • Pierre LORAILLER 
- Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES 
- Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 
- Délégué AALP Région Centre.
  • Pierre LORAILLER - Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES - Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 - Délégué AALP Région Centre.

A.A.L.E. 37

Buts : Entretenir et développer les sentiments de camaraderie et de solidarité qui caractérisent la Légion Etrangère.

Pérenniser le souvenir du Combat de Camerone.

 

Président :

LORAILLER Pierre

Mail : zeraldavert@gmail.com

 

Composition du bureau directeur :

Président d’Honneur : Général de Brigade (2S) BREUILLE Eric (Ancien Chef de Corps du 1er REG)

Vice-Président : BERTHE Francis  (Ancien du 2ème REP)

Secrétaire et Trésorière : Mlle THERET Nadine

 

Administrateurs :  

DUPUIS Rémi

LEBIGRE Yannick

 

Contrôleur aux Comptes :

Lieutenant-Colonel LANGUIN Jean-Paul 

Adjoint : BARRE Jean

 

Porte-drapeaux :

BENYAHIA Hikmat

SPEGAGNE Dominique 

 

Recherche

Musique

1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 16:42

Le commandant Hélie Denoix de Saint Marc nous a quitté le 26 Août 2013 à 8h30 à La Garde-Adhémar dans la Drôme.

Il a connu de terribles épreuves : la Résistance à 19 ans, la déportation à Buchenwald, deux guerres outre-mer, la prison après le putsch d’Alger. Ce résistant, survivant de la déportation, était aussi auteur de nombreux livres.

 

Les obsèques se sont déroulées le Vendredi 30 Août 2013 à 15 H 00 en la cathédrale Saint Jean de Lyon, la messe a été célébrée par le Cardinal BARBARIN et ont été suivis des honneurs militaires sur le parvis de la cathédrale, avec la musique de la Légion étrangère.

 

Décès du résistant et putschiste en Algérie, Hélie de Saint Marc

 

Le résistant et putschiste en Algérie Hélie Denoix de Saint Marc est décédé ce lundi matin dans la Drôme à l’âge de 91 ans

Déporté à Buchenwald en 1943, Hélie Denoix de Saint Marc avait combattu en Indochine, puis participé au putsch manqué d’avril 1961 en Algérie à la tête du 1er régiment étranger de parachutistes (REP, Légion étrangère) ce qui lui avait valu d’être condamné à dix ans de détention criminelle.

C'était l'homme d'un parcours français, partagé entre grandeur et zones d'ombre.

Il avait été élevé en novembre 2011 à la dignité de grand’croix de la Légion d’honneur, la plus haute distinction de la République, par Nicolas Sarkozy dans la cour d’honneur des Invalides. Acteur de plusieurs pages de l’Histoire contemporaine, de la Résistance à la guerre d’Algérie en passant par la guerre d’Indochine, il avait ensuite témoigné dans des livres à succès.

Né le 11 janvier 1922 à Bordeaux dans une grande famille bordelaise, Hélie Denoix de Saint Marc s’était engagé dans la Résistance à 19 ans. Arrêté en juillet 1943 par la Gestapo, il avait été envoyé dans le camp de Langenstein à Buchenwald dans un convoi d’un millier de déportés, dont une trentaine seulement survécurent.

Il avait rejoint la Légion étrangère après la guerre en 1945. Il a servi à trois reprises en Indochine, où il avait participé à de violents combats entre 1948 et 1954.

Commandant par intérim du 1er Régiment étranger de parachutistes (REP) en Algérie, il s’était rallié au putsch des généraux hostile à la politique du général de Gaulle.

Condamné à dix ans de réclusion après l’échec du putsch, il avait été interné pendant cinq ans, avant d’être gracié en décembre 1966, puis réhabilité en 1978 dans ses droits civils et militaires.

En 1995, ses mémoires, Les Champs de braises, ont obtenu le prix Femina de l’essai. Suivront une dizaine d’ouvrages, dont Notre histoire, 1922-1945 (2002), en collaboration avec un écrivain et ancien officier allemand, August von Kageneck.

Dans Les Sentinelles du soir (1999), il résume sa vie d'un trait de plume qui agrège toutes les contradictions et les questionnements de l'homme face à sa vie et d'un soldat face à l'Histoire : " Peu de bonheurs dans cette vie m'auront été donnés sans douleur : l'aventure de la Résistance a débouché sur l'humiliation de la déportation, l'éblouissement de l'Indochine a été recouvert par l'ombre de la défaite, l'espoir de la réconciliation algérienne s'est éteint avec le putsch et la prison, en liberté, j'avais rendez-vous avec la maladie... (...) Comme tous mes camarades, j'ai dû continuellement recoller ensemble des bribes d'Histoire qui me faisaient souffrir. "

" L'homme qui a vu l'autre côté du monde ne peut plus vivre à bon compte ", écrivait-il encore. Hélie de Saint Marc a rejoint cet autre côté.

Avec AFP

 

Décès du Commandant Hélie Denoix de Saint Marc
Partager cet article
Repost0

commentaires

Erwan Castel 11/09/2013 23:18

Merci de votre hommage au Commandant, pour beaucoup, il n'est pas mort... juste disparu à l'horizon laissant dans nos mémoires les traces d'un chemin courageux menant à l'honneur et la dignité. Vous pouvez retrouver une base de données récemment ouverte à tous sur Hélie de Saint Marc ainsi qu'un groupe honorant et partageant sa mémoire (https://www.facebook.com/groups/heliedesaintmarc/) Le blog :http://alawata-commandant.blogspot.com/. Espérant vous y retrouver pour entretenir la flamme Erwan

Erwan Castel 11/09/2013 23:18

Merci de votre hommage au Commandant, pour beaucoup, il n'est pas mort... juste disparu à l'horizon laissant dans nos mémoires les traces d'un chemin courageux menant à l'honneur et la dignité. Vous pouvez retrouver une base de données récemment ouverte à tous sur Hélie de Saint Marc ainsi qu'un groupe honorant et partageant sa mémoire (https://www.facebook.com/groups/heliedesaintmarc/) Le blog :http://alawata-commandant.blogspot.com/. Espérant vous y retrouver pour entretenir la flamme Erwan