Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère d'Indre-et-Loire
  • : Ce blog présente toutes les activités de l'Amicale. Vous êtes invités à transmettre vos textes et photos pour enrichir ce blog soit en contactant le Président soit en écrivant à zeraldavert@gmail.com
  • Contact

Profil

  • AALE 37
  • Pierre LORAILLER 
- Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES 
- Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 
- Délégué AALP Région Centre.
  • Pierre LORAILLER - Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES - Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 - Délégué AALP Région Centre.

A.A.L.E. 37

Buts : Entretenir et développer les sentiments de camaraderie et de solidarité qui caractérisent la Légion Etrangère.

Pérenniser le souvenir du Combat de Camerone.

 

Président :

LORAILLER Pierre

Mail : zeraldavert@gmail.com

 

Composition du bureau directeur :

Président d’Honneur : Général de Brigade (2S) BREUILLE Eric (Ancien Chef de Corps du 1er REG)

Vice-Président : BERTHE Francis  (Ancien du 2ème REP)

Secrétaire et Trésorière : Mlle THERET Nadine

 

Administrateurs :  

DUPUIS Rémi

LEBIGRE Yannick

 

Contrôleur aux Comptes :

Lieutenant-Colonel LANGUIN Jean-Paul 

Adjoint : BARRE Jean

 

Porte-drapeaux :

BENYAHIA Hikmat

SPEGAGNE Dominique 

 

Recherche

Musique

7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 12:50

Actualités
Mis à jour le 07/06/2013 à 08:32

Manœuvres

Manœuvres,  libération d'otages, défilé,...../Photos DDM Gladys

Manœuvres, libération d'otages, défilé,...../Photos DDM Gladys

Cinq cents militaires, en tenue de combat qui crapahutent en ville... Il était impossible de passer à côté de la guerre qui faisait rage, hier, dans la cité dans le cadre de l’exercice régimentaire en zone urbaine. «Le but, c’est d’entraîner nos cadres et nos légionnaires à ce type de combats de plus en plus fréquents», explique le capitaine Serge Joffredo. «80% de la population mondiale vit en zone urbaine, les combats d’armées étatiques, face à face, comme Waterloo ou Austerlitz, cela n’existe plus. L’ennemi a changé, «poursuit l’officier supérieur adjoint du 4e R.E. qui en veut pour preuve les récents combats en Afghanistan et au Mali , face à des groupuscules terroristes; «Un ennemi qui aime à se mêler à la population des villes pour mieux se rendre invisible. Ce sont des combats particulièrement difficiles, puisqu’il faut composer avec la population civile, extrêmement meurtriers aussi qui nécessitent beaucoup d’entraînement». Reste que les Chauriens , pourtant peu aguerris à ces manœuvres en ville, extrêmement rares, ont stoïquement fait face à l’occupant venu les secourir.

 

Les légionnaires sont arrivés de Caylus, à deux heures d’ici, un camp militaire du Tarn-et-Garonne et depuis n’ont eu de cesse de monter en puissance avec d’abord une compagnie pour chaque petit village traversé, un bataillon ensuite pour les communes plus importantes et d’un niveau régimentaire pour les villes de Lavaur et Castelnaudary.

En Lauragais, les militaires auront extrait des ressortissants regroupés en ambassade, des ressortissants qui ressemblaient à s’y méprendre au directeur de cabinet du maire, à la chargée de communication, à Fleur...Bref à des membres du personnel de la mairie.

Pour le reste, tant pis pour ceux qui râlaient. «Les quelques désagréments sonores ne sont rien en comparaison de l’importance capitale que revêt cet entraînement , d’une utilité sans pareille quand il s’agit d’aller chercher nos compatriotes retenus à l’étranger», explique le capitaine. Côté ennemi, le «4» a reçu la collaboration des marins et fusilliers marins du centre de transmission de France sud , ennemis, pour l’occasion. En fin de soirée, cours de la République, les 500 militaires ont quitté» la ville... en chantant.

 

Gladys Kichkoff

Partager cet article
Repost0

commentaires