Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère d'Indre-et-Loire
  • : Ce blog présente toutes les activités de l'Amicale. Vous êtes invités à transmettre vos textes et photos pour enrichir ce blog soit en contactant le Président soit en écrivant à zeraldavert@gmail.com
  • Contact

Profil

  • AALE 37
  • Pierre LORAILLER 
- Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES 
- Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 
- Délégué AALP Région Centre.
  • Pierre LORAILLER - Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES - Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 - Délégué AALP Région Centre.

A.A.L.E. 37

Buts : Entretenir et développer les sentiments de camaraderie et de solidarité qui caractérisent la Légion Etrangère.

Pérenniser le souvenir du Combat de Camerone.

 

Président :

LORAILLER Pierre

Mail : zeraldavert@gmail.com

 

Composition du bureau directeur :

Président d’Honneur : Général de Brigade (2S) BREUILLE Eric (Ancien Chef de Corps du 1er REG)

Vice-Président : BERTHE Francis  (Ancien du 2ème REP)

Secrétaire et Trésorière : Mlle THERET Nadine

 

Administrateurs :  

DUPUIS Rémi

LEBIGRE Yannick

 

Contrôleur aux Comptes :

Lieutenant-Colonel LANGUIN Jean-Paul 

Adjoint : BARRE Jean

 

Porte-drapeaux :

BENYAHIA Hikmat

SPEGAGNE Dominique 

 

Recherche

Musique

20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 18:09

Caporal Touré LAMARANA.
Agé de 33 ans, marié, sans enfant, le caporal Touré LAMARANA (né à Madagascar, naturalisé français par décret) avait rejoint les rangs de la Légion étrangère il y a un peu plus de 7 ans. Souscrivant un premier contrat de 5 ans le 24 avril 2008, il effectue sa formation initiale au 4erégiment étranger (4e RE) de Castelnaudary où il se fait remarquer d’emblée par sa forte motivation. Il choisit alors d’intégrer le 1er régiment étranger de génie (1er REG) de Laudun le 4 septembre 2008. Dès son arrivé au régiment, il montre de réelles qualités de soldat et confirme son efficacité en obtenant de bons résultats lors des stages de formation initiale à la fonction de sapeur de combat et de démineur. Toujours volontaire et discipliné, il est intéressé par l’instruction. D’humeur constante et animé d’un excellent état d’esprit, il est élevé à la distinction de légionnaire de 1re classe le 1er mai 2009. Appliqué dans sa fonction de sapeur de combat et maitrisant tous les savoir-faire du sapeur d’assaut lors de sa projection en Afghanistan dans le cadre de l’opération PAMIR XXII, il y démontre tout son professionnalisme et réalise un très bon mandat. Il se distingue particulièrement le 29 novembre 2009 lors de l’opération « Ile bleue 4 » où, pris à partie par des insurgés, il riposte avec sa mitrailleuse sur des emplacements adverses clairement identifiés. Pour ces faits, il est cité à l’ordre du régiment le 28 avril 2011. A son retour en métropole, il s’appuie sur une solide expérience et fournit un travail de qualité tout en étant mature et digne de confiance. C’est naturellement qu’il est désigné pour suivre la formation générale élémentaire ; il est nommé caporal le 1er août 2011. Il est alors désigné pour effectuer un séjour en Guyane et rejoint le 3e régiment étranger d’infanterie (3e REI) de Kourou le 1er septembre 2013. Pilote expérimenté et efficace sur BV 206 (véhicules articulés-chenillés) et petit véhicule protégé (PVP), montrant d’ores et déjà de réelles facultés d’adaptation, il réalise un excellent séjour. A son retour en France, il est affecté au 2e régiment étranger de génie (2e REG) de Saint-Christol le 31 juillet 2015. D’emblée, il participe à sa formation initiale de légionnaire de montagne où il fait preuve d’une grande détermination. Apprécié par ses chefs et ses frères d’armes, il est engagé avec sa compagnie pour réaliser une formation d’adaptation montagne hiver dans la région de Modane du 11 u 28 janvier 2016. Le caporal Touré LAMARANA est détenteur de la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze, de la médaille d’argent de la défense nationale avec agrafes « Légion étrangère » et « Mission d’opérations intérieures », de la médaille commémorative française « Afghanistan » et de la médaille de la reconnaissance de la nation.

Légionnaire Samuel SIMI. Agé de 26 ans, célibataire sans enfant, le légionnaire de 1re classe Samuel SIMI (né en Italie) avait rejoint les rangs de la Légion étrangère il y a un peu plus de 2 ans. Souscrivant un premier contrat de 5 ans le 18 juillet 2013, il effectue sa formation initiale au 4e régiment étranger (4e RE) de Castelnaudary où il se fait remarquer d’emblée par son sérieux et son efficacité. Il choisit alors d’intégrer le 2e régiment étranger de génie (2e REG) de Saint-Christol le 4 décembre 2013. Dès son arrivée au régiment, il se distingue par son remarquable investissement et réussit avec brio les stages de formation initiale à la fonction de sapeur de combat et de démineur. Toujours volontaire et discipliné, il donne entièrement satisfaction dans son emploi et est élevé à la distinction de 1re classe le 1er mai 2014. En juillet 2014, il est désigné pour effectuer une mission de courte durée à la Réunion où ses qualités de soldat et son ardeur à la tâche sont soulignées par son commandement. Humble, calme et déterminé, il est fier de débuter son apprentissage de légionnaire de montagne et est engagé avec sa compagnie pour réaliser une formation d’adaptation montagne hiver dans la région de Modane du 11 au 28 janvier 2016. Le légionnaire de 1re classe Samuel SIMI est détenteur de la médaille de bronze de la défense nationale avec agrafe « Légion étrangère » et de la médaille de la protection militaire du territoire au titre de l’opération « Sentinelle ».

Légionnaire Denis HALILI. Agé de 21 ans, célibataire sans enfant, le légionnaire Denis HALILI (né en Albanie) avait rejoint les rangs de la Légion étrangère il y a six mois. Souscrivant un premier contrat de 5 ans le 17 juin 2015, il effectue sa formation initiale au 4e régiment étranger (4e RE) de Castelnaudary où il se fait remarquer pour son professionnalisme et ses qualités humaines. Il choisit alors d’intégrer le 2e régiment étranger de génie (2e REG) de Saint-Christol le 29 octobre 2015. Dès son arrivée au régiment, il fait preuve d’un comportement militaire exemplaire et obtient le diplôme de secouriste au combat de niveau 1. Dynamique et enthousiaste dans l’exercice de son métier, il donne entièrement satisfaction dans son emploi d’opérateur véhicule de l’avant blindé (VAB) génie. Il était engagé avec sa compagnie pour réaliser une formation d’adaptation montagne hiver dans la région de Modane du 11 au 28 janvier 2016.

Légionnaire Gheorghe PALADE. Agé de 21 ans, le légionnaire Gheorghe PALADE (né en République moldave) avait rejoint les rangs de la Légion étrangère il y a un peu plus d’un an. Souscrivant un premier contrat de 5 ans le 16 janvier 2015, il effectue sa formation initiale au 4e régiment étranger (4e RE) de Castelnaudary où il se fait remarquer par sa capacité d’adaptation et sa grande motivation. Il choisit alors d’intégrer le 2e régiment étranger de génie (2e REG) de Saint-Christol le 28 mai 2015. Dès son arrivée au régiment, il montre de réelles qualités de soldat et confirme sa volonté de progresser en réussissant brillamment les stages de formation initiale à la fonction de sapeur de combat et de démineur. Très motivé, curieux et toujours de bonne humeur, il donne totale satisfaction à son commandement. Parfaitement intégré dans sa compagnie et maitrisant les savoir-faire du sapeur d’assaut, il montre de belles aptitudes dans le domaine alpin, et c’est tout naturellement qu’il obtient avec brio son brevet d’alpiniste militaire le 2 octobre 2015. Il était célibataire sans enfant.

Légionnaire Lal KHAPANGI. Agé de 24 ans, le légionnaire Lal Bahadur KHAPANGI (né au Népal) avait rejoint les rangs de la Légion étrangère en août 2014. Souscrivant un premier contrat de 5 ans le 1er août 2014, il effectue sa formation initiale au 4e régiment étranger (4e RE) de Castelnaudary où il se distingue d’emblée pour sa détermination. Il choisit d’intégrer le 2e régiment étranger de génie (2e REG) de Saint-Christol, régiment qu’il rejoint le 10 décembre de la même année. Dès son arrivée au régiment, il s’investit totalement dans sa formation initiale de sapeur de combat et de démineur. Montrant un intérêt tout particulier pour le domaine du sauvetage, il obtient le diplôme de secouriste au combat de niveau 1. Rustique et motivé, il était engagé avec sa compagnie pour réaliser une formation d’adaptation montagne hiver dans la région de Modane du 11 au 28 janvier. Il était célibataire sans enfant.

Ces bios sont à lire sur le site du Mindef ici.

Un Français d'origine malgache, un Moldave, un Albanais, un Italien et un Népalais: les bios des morts du 2e REG
Partager cet article
Repost0

commentaires