Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère d'Indre-et-Loire
  • : Ce blog présente toutes les activités de l'Amicale. Vous êtes invités à transmettre vos textes et photos pour enrichir ce blog soit en contactant le Président soit en écrivant à zeraldavert@gmail.com
  • Contact

Profil

  • AALE 37
  • Pierre LORAILLER 
- Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES 
- Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 
- Délégué AALP Région Centre.
  • Pierre LORAILLER - Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES - Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 - Délégué AALP Région Centre.

A.A.L.E. 37

Buts : Entretenir et développer les sentiments de camaraderie et de solidarité qui caractérisent la Légion Etrangère.

Pérenniser le souvenir du Combat de Camerone.

 

Président :

LORAILLER Pierre

Mail : zeraldavert@gmail.com

 

Composition du bureau directeur :

Président d’Honneur : Général de Brigade (2S) BREUILLE Eric (Ancien Chef de Corps du 1er REG)

Vice-Président : BERTHE Francis  (Ancien du 2ème REP)

Secrétaire et Trésorière : Mlle THERET Nadine

 

Administrateurs :  

DUPUIS Rémi

LEBIGRE Yannick

 

Contrôleur aux Comptes :

Lieutenant-Colonel LANGUIN Jean-Paul 

Adjoint : BARRE Jean

 

Porte-drapeaux :

BENYAHIA Hikmat

SPEGAGNE Dominique 

 

Recherche

Musique

8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 16:16

6-11-2015

Novembre arrive, synonyme du souvenir de la fin de la Grande Guerre, de ces soldats tombés aux champs d’honneur et de ses blessés de l’âme et du corps. Prenant part à toutes les campagnes militaires françaises, la Légion se fait alors remarquer par son héroïsme et il n’est pas rare d’entendre dire: “Quand un Français rentre à l’hôpital, c’est pour être rapatrié, un tirailleur, c’est pour être soigné, un légionnaire, c’est pour mourir”. Novembre est donc le temps de la mémoire et c’est aussi le temps d’une solidarité qui dépasse même la mort, la diminution physique ou psychologique.

Engagée “aux quatre coins du monde”, la Légion d’aujourd’hui n’a rien perdu de son héroïsme comme l’atteste le sacrifi ce récent et absolu de certains de ses képis blancs. Et puis il y a les autres, ceux qui nous reviennent parfois diminués dans leur chair, brisés, meurtris.

Comme nous avons coutume de le dire : “la légion ne pleure pas ses morts, elle les honore” ; mais qu’en est-il vraiment de nos blessés ?

Comme le dit le code d’honneur : chaque légionnaire est notre frère d’armes, et nous lui manifestons toujours la solidarité familiale. Au combat nous n’abandonnons jamais ni nos morts, ni nos blessés. Ainsi donc la Légion ne plaint pas ses blessés, elle s’en occupe ! C’est ce que KB vous propose de redécouvrir ce mois-ci dans un dossier spécial “Blessé au combat et après ?”

Bonne lecture à tous.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Colonel Bolz 08/11/2015 16:59

Pas de commentaire particulier

Colonel Bolz 08/11/2015 16:59

Pas de commentaire particulier