Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère d'Indre-et-Loire
  • : Ce blog présente toutes les activités de l'Amicale. Vous êtes invités à transmettre vos textes et photos pour enrichir ce blog soit en contactant le Président soit en écrivant à zeraldavert@gmail.com
  • Contact

Profil

  • AALE 37
  • Pierre LORAILLER 
- Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES 
- Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 
- Délégué AALP Région Centre.
  • Pierre LORAILLER - Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES - Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 - Délégué AALP Région Centre.

A.A.L.E. 37

Buts : Entretenir et développer les sentiments de camaraderie et de solidarité qui caractérisent la Légion Etrangère.

Pérenniser le souvenir du Combat de Camerone.

 

Président :

LORAILLER Pierre

Mail : zeraldavert@gmail.com

 

Composition du bureau directeur :

Président d’Honneur : Général de Brigade (2S) BREUILLE Eric (Ancien Chef de Corps du 1er REG)

Vice-Président : BERTHE Francis  (Ancien du 2ème REP)

Secrétaire et Trésorière : Mlle THERET Nadine

 

Administrateurs :  

DUPUIS Rémi

LEBIGRE Yannick

 

Contrôleur aux Comptes :

Lieutenant-Colonel LANGUIN Jean-Paul 

Adjoint : BARRE Jean

 

Porte-drapeaux :

BENYAHIA Hikmat

SPEGAGNE Dominique 

 

Recherche

Musique

11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 08:59

Allocution
du Général d’armée aérienne
Denis MERCIER
Chef d’état-major de l’armée de l’air
Base Aérienne 104


« Lieutenant-colonel Charles Pijeaud»
Al Dhafra
28 septembre 2014
(8 minutes)


Seul le prononcé fait foi


Officiers, sous-officiers, militaires du rang de la base
aérienne 104,
• J’ai voulu venir vous voir. Tout de suite. Mais j’ai
résisté… Une semaine.
• Parce que je voulais que vous restiez concentrés,
sans visite parasite d’autorité.
• Et puis, parce que, moi aussi, j’ai du travail en ce
moment, je vous l’assure.
• Mais ma patience a craqué et me voilà enfin au
milieu de vous.
• Parce que les opérations, c’est le quotidien de
l’armée de l’air,


o qu’elle les exécute depuis les bases
métropolitaines ou prépositionnées. Les bases
aériennes sont le système de combat de l’armée
de l’air, opérationnelles 24h/24, 7j/7. La belle
base aérienne 104 d’Al Dhafra l’a encore
prouvé.


o qu’elle les conduise du CNOA de Lyon ou du
CAOC d’Al Udeid, au sein d’une coalition. La
capacité C2 de l’armée de l’air permet d’ajuster
l’équilibre entre souveraineté et
interopérabilité, et dans tous les cas de figure.


• C’est donc votre quotidien que je suis venu saluer.
Car ce que vous accomplissez ici a beau être le
quotidien, dans vos ateliers, cabines d’exploitation
ou cockpits, il n’en est pas moins exceptionnel.
• C’est ce message que je suis venu porter. La force
de l’armée de l’air, c’est vous, les aviateurs, qui
accomplissez l’extraordinaire tous les jours. Vos
exploits ont été reconnus au plus haut niveau de
l’état lors de vos premières missions de
reconnaissance ou d’appui aérien, il y a une
semaine.
• Mais je sais que l’effort de longue haleine pour en
arriver là est tout aussi remarquable : entraînement,
endurance, longue acquisition de compétences de
nos équipages, de nos mécaniciens, de nos cellules
renseignement et de tout le personnel de soutien.
Tout ceci forme un ensemble cohérent, c’est ce qui
fait notre force.
• Voilà ce qui me permet d’assurer au chef d’étatmajor
des armées : « oui, mon général, ils
décolleront à l’heure, opéreront à la minute près à
1277 milles nautiques (2300km) de leur base de
départ, et frapperont à la seconde près, ou
ramèneront le renseignement crucial pour la suite
des opérations. Et ils recommenceront demain. »
• Voilà pourquoi j’étais doublement fier la semaine
dernière : les actions opérationnelles de l’armée de
l’air sont illustratives de la réactivité de l’armée de
l’air, au coeur de notre plan stratégique Unis Pour
Faire Face. Notre action au Mali l’avait dévoilé.
Votre action ces dernières semaines viennent de
confirmer la pertinence de ce plan stratégique que
nous développons tous ensemble et celle de la base
d’Al Dhafra.
• Je repars donc encore plus fier que je suis arrivé,
car je mets sur ces idées vos visages, vos voix,
l’odeur du kérosène, le souffle chaud des réacteurs
que je suis venu chercher ici.
• J’ai lu la concentration sur vos visages. J’ai aussi
remarqué la fluidité de vos échanges, cette
normalité des procédures qui ne change pas du
temps de paix au temps de guerre. Les gestes et les
paroles vous semblent machinaux, presque rituels.
• Je vous garantis aujourd’hui que vos mérites seront
reconnus, que vos actions seront valorisées. C’est
au commandant de base et aux commandants
d’unité que je parle. Ecrivez les hauts faits de vos
services.
• Je m’adresse ensuite à tous les aviateurs ici
présents : partagez vos expériences, racontez vos
impressions, entre vous. Vous découvrirez des
compétences qui vous étaient encore inconnues. Le
développement de cette connaissance mutuelle et la
synergie entre les permanents, les MCD et les
renforts OPEX :


o permettra de progresser encore dans la
réactivité de la mission


o Mais ces échanges permettront surtout
d’encore mieux vous apprécier, et de
contribuer à une ambiance saine de travail.


• Vous évoluez également ici dans un cadre
interarmées et international. Sachez cultiver ces
contacts car chacun d’entre vous est aussi un
ambassadeur de l’armée de l’air.
• La bonne humeur et la gestion de la fatigue
représentent en ce sens mon dernier point de
vigilance. Ces deux facettes sont liées. Soyez
attentifs les uns aux autres, sachez vous préserver,
car nul ne sait combien l’aventure va durer.


o J’en veux pour preuve la recrudescence
d’opérations effectuées par les armées en
général, et l’armée de l’air en particulier depuis
2013.


o Le rythme s’amplifie, et j’accorde la même
vigilance à nos frères d’armes déployés ailleurs
qu’ici, comme à ceux qui sont en alerte jour et
nuit en métropole.


o Vous devez aussi savoir durer et poursuivre
votre mission sur le long terme.


• Sachez donc utiliser tous les moyens pour gérer la
pression que vous ou vos familles peuvent ressentir,
que ce soit pour le personnel affecté ou les
aviateurs en mission courte durée. Là encore, votre
commandement représente un interlocuteur
privilégié et votre expérience m’intéresse.


*****************************************


• Ce sera mon mot de la fin : la priorité de l’armée de
l’air est celle du chef d’état-major des armées, c’est
l’opérationnel, soutenu par les forces morales que
vous représentez.
• Continuez à faire face, en tout lieu, à tout moment.
VOUS êtes l’armée de l’air et toute l’armée de l’air
est derrière vous.

Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Opération CHAMMAL
Partager cet article
Repost0

commentaires

Colonel Bolz Claude 13/10/2014 14:55

Excellentes explications de ces opérations. Espérons que nos moyens (restreints !) nous permettront de figurer dans ce nécessaire combat. Puisse -t-il faire un peu de publicité pour nos RAFALES!