Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère d'Indre-et-Loire
  • : Ce blog présente toutes les activités de l'Amicale. Vous êtes invités à transmettre vos textes et photos pour enrichir ce blog soit en contactant le Président soit en écrivant à zeraldavert@gmail.com
  • Contact

Profil

  • AALE 37
  • Pierre LORAILLER 
- Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES 
- Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 
- Délégué AALP Région Centre.
  • Pierre LORAILLER - Ancien Caporal au 1er R E P et de la Police Militaire à SIDI BEL ABBES - Président de l’AALE d’Indre et Loire depuis le 01/01/2003 - Délégué AALP Région Centre.

A.A.L.E. 37

Buts : Entretenir et développer les sentiments de camaraderie et de solidarité qui caractérisent la Légion Etrangère.

Pérenniser le souvenir du Combat de Camerone.

 

Président :

LORAILLER Pierre

Mail : zeraldavert@gmail.com

 

Composition du bureau directeur :

Président d’Honneur : Général de Brigade (2S) BREUILLE Eric (Ancien Chef de Corps du 1er REG)

Vice-Président : BERTHE Francis  (Ancien du 2ème REP)

Secrétaire et Trésorière : Mlle THERET Nadine

 

Administrateurs :  

DUPUIS Rémi

LEBIGRE Yannick

 

Contrôleur aux Comptes :

Lieutenant-Colonel LANGUIN Jean-Paul 

Adjoint : BARRE Jean

 

Porte-drapeaux :

BENYAHIA Hikmat

SPEGAGNE Dominique 

 

Recherche

Musique

20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 16:49

Publié le 12/09/2014

Geneviève de Galard est venue à la rencontre des élèves de première et de terminale du lycée Saint-Jean./Photo DDM, Ysabel.
Geneviève de Galard est venue à la rencontre des élèves de première et de terminale du lycée Saint-Jean./Photo DDM, Ysabel.
 

C'est une petite dame toujours alerte et souriante qui est venue rencontrer les élèves de première et de terminale du lycée Saint-Jean à Lectoure, le 8 septembre. Geneviève de Galard donne confiance dans l'âge qui avance, ses souvenirs restent intacts et elle est capable de tenir son auditoire sans faillir, deux heures durant, à 89 ans. Les jeunes se sont vite retrouvés captifs de son récit. Elle est l'infirmière de Diên Biên Phù, surnommée à l'époque «L'ange de Diên Biên Phù» par la presse américaine. Ainsi, elle a commencé par situer le contexte historique de la guerre du Vietnam. Puis son rôle d'infirmière diplômée, elle avait 28 ans lorsqu'elle signe, en mai 1953, un contrat de convoyeuse de l'air et se porte volontaire pour l'Indochine. Dès janvier 1954, elle accompagne dans les avions médicalisés les malades et les blessés qui doivent quitter Diên Biên Phù. A partir du 13 mars, ces évacuations sanitaires deviennent très difficiles à cause des bombardements Viêt-minh. Lors d'un de ces convoyages, le 28 mars, l'avion ne pourra jamais redécoller. Elle reste ainsi, pendant deux mois, seule femme dans l'antenne médicale, parmi les tranchées, pour soigner parachutistes coloniaux et légionnaires, faire des pansements, réconforter les blessés, accompagner les mourants, transmettant par son énergie et sa simple présence l'espoir et l'envie de tenir à ceux qu'elle soignait. Aux jeunes filles dans la salle, elle dit : «N'oubliez jamais ce bien que l'on peut faire par notre simple caractère féminin.» Ce sont les mots de courage et de solidarité qui ressortent de son discours, et puis, ce qui est la clef pour elle : «C'est la foi qui m'a aidée à tenir.»

 

Sur place, le 29 avril 54, elle est faite chevalier de la Légion d'honneur et reçoit la Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs, et nommée légionnaire de 1re classe honoraire le 30 avril. En 2014, elle est élevée à la dignité de Grand-Croix de la Légion d'honneur. Elle a écrit : «Une femme à Diên Biên Phù» aux éditions Les Arènes.

La Dépêche du Midi


Partager cet article
Repost0

commentaires